Airbourne


Airbourne est un groupe de hard rock1 australien formé en 2003 par les frères Joel O’Keeffe (chant / guitare solo) et Ryan O’Keeffe (batterie).

Sommaire

Historique

Formation (2003-2006)

Justin Street et Joel O’Keeffe en concert

Le groupe fut formé en 2003 par les frères Joel et Ryan O’Keeffe. Joel attrapant sa première guitare à l’âge de 11 ans, alors qu’au même âge Ryan tapait sur sa première batterie2. Joel fit la connaissance de David Roads alors qu’ils travaillent tous deux dans un hôtel de Warrnambool en Australie. Ils commencèrent chacun à ramener leur guitare au travail, faisant des bœufs et travaillant sur des idées de chansons pendant leurs pauses. Bientôt il rejoignit les frères O’Keeffe dans leur « cabane » (ainsi nommée car c’était une pièce en dehors de la maison) pour jouer ensemble. Le bassiste Justin Street compléta le groupe en 2003, après que Ryan le bouscula en revenant saoul d’une fête. Ce dernier lui apprit qu’il jouait de la basse et qu’il était intéressé à rejoindre un groupe. Les quatre membres déménagèrent à Melbourne, Airbourne était né.

Après de multiples concerts dans des pubs de la capitale australienne, Airbourne réalisent enfin leur premier albumReady to Rock, sur un label indépendant Sik Kitty Productions. Sorti en 2004, le groupe signa finalement plus tard un contrat de 5 albums avec Capitol Records. Le groupe fit les premières parties de Mötley CrüeMotörhead et desRolling Stones.

Runnin’ Wild (2006-2008)

En 2006, les membres du groupe déménagent aux États-Unis pour commencer l’enregistrement de leur premier album international, intitulé Runnin’ Wild, avec le producteur Bob Marlette. Runnin’ Wild sortit d’abord en Australie en juin 2007. Trois singles sortiront de cet album, « Too Much, Too Young, Too Fast« , « Runnin’ Wild » et « Diamond in the Rough« . Après que Capitol Records ait cassé le contrat qu’il avait avec le groupe, Airbourne signe avec le label de rock américain Roadrunner Records. Malgré cela, le groupe a du mal à passer sur les radios australiennes.

Runnin’ Wild sort en janvier 2008 aux États-Unis et en juin 2008 en Europe. Le groupe explose enfin grâce aux nombreuses apparitions des titres de l’album dans divers jeux vidéo. Ce qui aide le groupe à se faire connaître mondialement.

L’album se vend à près de 250 000 copies à travers le monde, les critiques saluent alors la qualité de l’album, ainsi Hardrockhideout écrit : « Runnin’ Wild est un disque qui va surpasser les attentes des fans de hard rock. Les fans de hard rock des années 1980 et d’AC/DC vont l’adorer. »

Alors que le groupe est souvent comparé à leur illustre ainé AC/DC, Joel O’Keeffe explique lors d’une interview en septembre 2008 : « Peu importe d’où tu viens et quand tu viens, tu seras toujours comparé à quelqu’un. Surtout pour nous qui venons d’Australie et qui faisons le même genre de musique. Être comparé au meilleur groupe de rock’n’roll du business, qui est toujours actif et est aujourd’hui sur le point de publier un autre album, il n’y a pas de meilleur compliment.»3 et dans une autre en 2010 : « Bah, on nous compare au meilleur groupe de rock encore en activité… Que veux-tu qu’on fasse ? Qu’on pleure et qu’on demande à être comparés à Coldplay ? Et puis si tu savais, en Australie, le nombre de groupes auxquels tu ne veux pas être comparé… »‘

Airbourne commence à se faire remarquer sur la scène hard rock, ainsi la légende du rock Lemmy Kilmister du groupe britannique Motörhead, fait une apparition dans le clip « Runnin’ Wild » conduisant le camion dans lequel joue le groupe.

En novembre 2008, à L’Astoria de Londres, Dan Hawkins (Stone Gods / The Darkness) rejoignit le groupe sur scène pour reprendre le titre d’AC/DC « Whole Lotta Rosie« .

No Guts. No Glory.

David Roads confirma lors d’une interview que le groupe allait rentrer en studio en janvier 2009, pour enregistrer le successeur de Runnin’ Wild. Dans le numéro 17 du magazine Kerrang!Joel O’Keeffe affirma que le groupe enregistrait au Criterion Hotel, le pub où le groupe joua son tout premier concert à WarrnamboolAustralie. O’Keeffe ajoute : « On a branché tout notre matos, prêts à faire du pub-rock australien fait dans un pub rock australien ! »4.

L’album No Guts, No Glory est sorti le 8 mars 20105. Après avoir enregistré leur premier morceaux en Australie, le groupe a déménagé à Chicago aux États-Unis pour enregistrer le reste de l’album avec le producteur Johnny K (Disturbed3 Doors DownStaind)6.

Membres

Discographie

Albums

Singles

  • Runnin’ Wild (2007)
  • Too Much, Too Young, Too Fast (2007)
  • Diamond In The Rough (2007)
  • No Way But The Hard Way (2010)
  • Blonde, Bad And Beautiful (2010)
  • Bottom Of The Well (2010)
  • Raise The Flag (2010)

Apparitions dans les médias

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s