Avenged Sevenfold


Avenged Sevenfold est un groupe californien de metalcore et de heavy metal (souvent abrégé A7X) fondé à Huntington Beach en 1999, composé de M. ShadowsSynyster GatesZacky VengeanceJohnny Christ et Arin Ilejay. Ce dernier « remplace » The Reverend, ancien batteur du groupe décédé le 28 décembre 20091. Le batteur Mike Portnoy a aussi aidé le groupe à pouvoir enregistrer leur dernier album Nightmare et à en assurer la tournée jusqu’à fin décembre 2010.

Le groupe a longtemps été un pilier de la scène underground californienne avant d’évoluer vers un son plus « facile d’accès » et de connaître la réussite avec l’album City of Evil et l’album éponyme Avenged Sevenfold.

Ils sont considérés comme faisant partie de la New Wave of American Heavy Metal (en analogie avec la New Wave of British Heavy Metal) et ont atteint la seconde place du classement des 10 meilleurs groupes de la décennie publié par Ultimate Guitar2, laissant la première place à Metallica.

 

Sommaire

Histoire du groupe

Débuts (1999—2004)

En 1999, M. ShadowsZacky VengeanceThe Rev et Matt Wendt, quatre amis d’Huntington Beach, fondent le groupe Avenged Sevenfold. Le groupe n’est pas pro-chrétien3 mais décide tout de même de tirer son nom d’un passage très connu de la Bible (Abel et Caïn) et s’en est plusieurs fois inspiré. Chaque membre du groupe s’est choisi un surnom et M. Shadows a révélé que les membres ont décidé d’employer le surnom par lequel ils étaient appelés à l’époque du lycée4. Une fois Avenged Sevenfold formé, le groupe enregistre deux démos et tourne en Californie, ce qui lui permet de trouver un label : Good Life Recordings.

En 2001, Avenged Sevenfold sort un premier album à sonorité plutôt metalcoreSounding the Seventh Trumpet. Avec cet album, le groupe se forge une renommée locale, sans réellement se faire connaître en dehors de la Californie. Plus tard, le guitariste Synyster Gates rejoint le groupe et la chanson To End The Rapture est enregistrée. En 2002, l’album est réédité dans la foulée sur le nouveau label du groupe,Hopeless Records. Après plusieurs changements de bassiste, le groupe fait son choix et retient Johnny Christ. Doté d’un « line-up » complet et homogène depuis les arrivées de Synyster Gates et Johnny Christ, Avenged Sevenfold se stabilise et entame l’écriture de son second album studio en 2002.

C’est en août 2003 que sort Waking the Fallen sur Hopeless Records. Ce second opus montre une évolution notable : les chansons sont moins brutales que sur le premier album, les solos de guitare sont plus fréquents et M. Shadows y délaisse le chant screamo au profit d’une alternance entre un chant clair et un « scream » mieux maîtrisé. Waking The Fallen installe le groupe comme l’une des nouvelles références de la scène metalcore américaine. Dès lors, Avenged Sevenfold est cité dans le Billboard Magazine ou encore dans le Boston Globe et participe au Vans Warped Tour5,6.

En 2004, le groupe a de nouveau participé au Vans Warped Tour et obtient son premier succès au public. En effet, le clip de Unholy Confessions est diffusé sur les chaines musicales américaines et la chanson fait partie de plusieurs compilations7Waking the Fallen est très bien reçu par les critiques8,9 et certains morceaux de l’album comme Unholy ConfessionsSecond Heartbeat et Chapter Four ont permis au groupe d’acquérir un nombre considérable de fans.

Le succès initial du groupe attire l’œil des maisons de disques et peu de temps après la sortie de Waking the Fallen, Avenged Sevenfold quitte Hopeless Records et la scène indépendante pour signer chez Warner Bros. Records.

City of Evil (2005—2007)

City of Evil, le troisième album studio du groupe, sort en juin 2005. C’est un tournant très marquant pour le groupe. Au niveau musical, M. Shadows ne crie plus10 et l’album fait la part belle aux solos de guitare, aux riffs de guitares harmonisés et aux influences variées, certaines chansons dépassant allégrement sept minutes comme Sidewinder et The Wicked End. Entre hard rock et thrash metal, l’album est loin du style musical proposé par le groupe à ses débuts. City of Evil révèle des influences de groupes comme Guns N’ RosesMetallicaIron Maiden et même Pantera. Un revirement qui déplaira à une grande partie des fans de Waking the Fallen, la sonorité du nouvel album étant complètement différente.

D’autre part, l’album atteint la trentième place du Billboard 200 la semaine de sa sortie avec plus de 30 000 albums vendus11,12. Le groupe participe à nouveau au Vans Warped Tour, cette fois en tant que tête d’affiche et poursuit sa tournée avec la Cities of Evil Tour13City of Evil obtient un succès commercial remarquable, notamment grâce au single Bat Country, en faisant la première partie de la tournée mondiale deGuns N’ Roses en 2006 et en participant en tant que tête d’affiche à plusieurs festivals majeurs tels que le Vans Warped Tour et le Ozzfest. Plusieurs chansons issues de l’album, notamment Bat Country et Beast and the Harlot sont utilisées dans des jeux-vidéo musicaux comme Rock Band et Guitar Hero.

City of Evil devient le premier album du groupe à être certifié disque d’or14 puis platine en août 2009.

‘Avenged Sevenfold’ (2007—2009)

Zacky Vengeance en 2007.

Avenged Sevenfold est maintenant un groupe reconnu, autant par le public que par la critique et participe donc en tant que tête d’affiche à l’édition 2006 du célèbre Ozzfest tour aux côtés de groupes comme DragonForceLacuna CoilHatebreedDisturbed ou encore System of a Down15. et, après une tournée mondiale de 16 mois, qui se terminera à Québec, le groupe annonce l’annulation de leur « Fall Tour 2006 » pour enregistrer un nouvel album16.

M. Shadows annonce que le quatrième album ne sera pas un « City of Evil 2 » ou un « Waking the Fallen 2, » et prévient d’une nouvelle orientation musicale pour cet album éponyme16,17.

Pour faire patienter les fans, le groupe sort en juillet 2007 un documentaire sur la vie du groupe, All Excess, qui se classe directement #1 aux USA.

Le 30 octobre 2007, l’album éponyme d’Avenged Sevenfold déroute une nouvelle fois les fans. En effet, le groupe continue son exploration musicale avec un Hard Rock teinté deMetalcore. La musique se fait plus douce, moins speed, avec plusieurs ballades rock parfois teintées d’éléments country. Le piano prédomine dans certaines chansons, mais, paradoxalement, Matt Shadows se remet à alterner screams et chant clair et le groupe garde les éléments qui ont forgé son identité : Compositions complexes, parfois épiques, guitares incisives souvent harmonisés et solos de guitare, mêlant habilement ses influences.

Il a été remarqué par des fans que la pochette de l’album éponyme ressemblait beaucoup à la pochette du White Album des Beatles, avec la deathbat, qui représente le groupe, sur fond blanc. On remarque également que l’air de A Little Piece of Heaven (particulièrement au moment de « You had my heart, at least for the most part« ) est calqué sur le refrain de Rocky Racoon, titre des Beatles, lui-même tiré du White Album. On peut donc supposer que le groupe mythique que constituent les Beatles a beaucoup influencé et inspiré Avenged Sevenfold.

L’album débute à la 4eme place du Billboard avec près de 100 000 copies vendues la première semaine18 et restera classé dans le Billboard Top 200 pendant 73 semaines. Quelques mois plus tard, le groupe obtient le Kerrang! Award du meilleur album de l’année19.

De nombreux titres de cet album tels que ScreamAfterlifeCritical Acclaim, et Almost Easy sont entre autres téléchargeables sur Rock Band et Guitar Hero.

En 2008, Avenged Sevenfold est la tête d’affiche du Taste of Chaos tour avec AtreyuBullet for My ValentineBlessthefall et Idiot Pilot20. et accompagne Iron Maiden lors de la tournée « Somewhere Back In Time ».

En septembre sort leur premier DVD comprenant un live complet, Live in the LBC & Diamonds in the Rough, filmé à Long Beach en Californie. Le DVD est accompagné d’un album réunissant les meilleurs démos écrites pour l’album éponyme et plusieurs reprises, notamment « Walk », de Pantera et « Flash of the Blade » d’Iron Maiden20,21,22.

Pendant un concert sold-out à Leeds, le groupe est forcé d’écourter son show et d’annuler une partie de sa tournée, M. Shadows ne pouvant assurer le chant en raisons de problèmes vocaux23.

Nightmare (2009—aujourd’hui)

Article détaillé : Nightmare (album).

Le 16 avril, le groupe reprend le titre « It’s So Easy » de Guns N’ Roses au Nokia Theater de Los Angeles en compagnie du célèbre guitariste Slash24M. Shadows enregistre également le titre Nothing to Say surl’album solo de Slash, sorti en avril 2010.

Le 15 juillet 2009, M. Shadows annonce que le groupe travaille sur un nouvel album. Le même jour, Waking the Fallen, le second album du groupe, est certifié disque d’or.

En octobre 2009, après une tournée harassante de plus de deux ans, suivie de quelques mois de pause consacrée à l’écriture, le groupe entre en studio pour travailler sur son cinquième album studio.

En décembre 2009, Avenged Sevenfold arrive deuxième du classement des 10 meilleurs groupes de la décennie d’Ultimate Guitar, laissant la première place à Metallica25.

En avril 2010, le site officiel fait peau neuve et laisse place à une grosse Deathbat qui disparait puis réapparait. Un extrait de leur prochaine chanson, Nightmare, est disponible.

Le 18 mai 2010, le premier single de l’album, Nightmare, devient disponible sur leur site et la date de sortie du nouvel album est révélée.

Le 15 juillet 2010, le groupe a mis en ligne sur sa chaine Youtube un nouveau titre de son nouvel album, prévu le 27 juillet. Cet extrait est le second dévoilé par le groupe, après Nightmare, et se nomme Buried Alive.

27 juillet 2010 : Sortie officielle aux États Unis et en Angleterre de l’album « Nightmare », le reste de l’Europe doit attendre plus tard comme la France où le disque n’est distribué que le 30 août 2010 sous le labelRoadrunner Records.

Le 20 mai 2011, sur leur site officiel, le groupe révèle leur dernier clip pour le morceau So Far Away. C’est un clip chargé en émotion, car il rend hommage au défunt batteur du groupe, Jimmy The Rev Sullivan. Il s’agit du second clip pour cet album.

Nightmare est un album plus posé que ses prédécesseurs, sur laquelle plane l’ombre du regretté The Rev, comme le montre la pochette de l’album. Cet album poursuit le chemin emprunté par Avenged Sevenfold : la moitié de l’album est donc composée de ballades (notamment Victim, qui semble chantée en l’honneur de The Rev), mais également de morceaux metalcore énervés, comme God Hates Us. Preuve de son succès, l’album fut, dès le jour de sa sortie, classé numéro 1 dans les chartes rock iTunes américaines.

Mort de James Sullivan

Le 28 décembre 2009, un évènement malheureux marque un nouveau tournant dans la carrière du groupe. La mort de James « The Rev » Sullivan est annoncée via un communiqué 26:

« C’est avec beaucoup de tristesse et le coeur lourd que nous vous annonçons aujourd’hui la mort de Jimmy “The Rev” Sullivan. Jimmy était notre meilleur ami, notre frère. Nos pensées et prières vont à la famille de Jimmy et nous espèrons que vous respecterez leur vie privée pendant ces moments difficiles27. »

Plus tard, la famille Sullivan a exprimé leurs gratitudes envers les fans :

« Nous voulons remercier tous les fans de Jimmy pour les commentaires postés, ils nous vont droit au coeur . Nos coeurs sont brisés, il était beaucoup trop jeune pour mourir. Óg agus saor go deo (forever young and free)28. »

Le 5 janvier 2010, des funérailles privées sont organisées et James Sullivan est enterré le 6 janvier 201029. Plus de 50 artistes lui rendent hommage30.

L’ensemble du groupe, notamment M. Shadows, est très touché. The Rev n’était pas seulement le batteur du groupe, c’était également l’un de ses principaux compositeurs et un ami d’enfance du chanteur et deSynyster Gates. Avenged Sevenfold garde les pieds sur terre et entre en studio avec Mike Portnoy, pour enregistrer l’album Nightmare. L’album est un véritable succès, car il est nommé l’album métal de l’année.

Suite au décès

Quelques semaines plus tard, M. Shadows s’est exprimé sur la mort de Jimmy et a confirmé que le cinquième album du groupe sortirait en juillet31.

« J’ai tellement à dire. Seulement… je ne trouve pas les mots donc je vais attendre que le temps me donne les moyens de m’exprimer. Ce que nous devons faire est assez clair maintenant. Nous venons de terminer l’écriture d’un album avec Jimmy. Je ne peux pas vous dire ce que le futur nous réserve car là, maintenant, c’est trop douloureux d’y penser, mais nous savons que nous devons enregistrer et sortir cet album en l’honneur de Jimmy, pour lui. Il m’appelait toutes les nuits pour discuter des chansons et me dire « Ce truc va changer le monde« . J’étais d’accord avec lui, mais je ne pensais pas que ça se ferait comme ça. S’il vous plait, soyez patients avec nous, nous ne savons pas à quel point ce sera dur de traverser ça, nous savons juste que nous devons le faire pour son héritage. Après ça, qui sait32? »

Le 17 février 2010, le groupe annonce qu’il entre en studio en compagnie du batteur de Dream TheaterMike Portnoy.

« Je veux que nos fans sachent qu’avec Jimmy dans nos coeurs, notre voyage pour enregistrer l’album a officiellement débuté. Jimmy a contribué à créer un merveilleux cadeau, c’est notre boulot de livrer ce cadeau à nos fans. Nous avons demandé au batteur préféré de Jimmy, Mike Portnoy, d’enregistrer l’album à sa place. Mike a répondu à l’appel . C’est réconfortant pour nous de savoir que quelqu’un comme Mike, qui est vénéré comme le meilleur batteur sur cette planète ait autant de respect pour Jimmy. Même si ça ne sera jamais pareil sans notre frère à nos côtés, son âme vit toujours à nos côtés, dans nos coeurs et dans la musique qu’il a écrite avec nous33,34 »

Caractéristiques

Genre

La musique d’Avenged Sevenfold regroupe plusieurs genres et a beaucoup évolué au fil du temps. Le premier album, Sounding the Seventh Trumpet est très orienté metalcore : les chansons sont brutales et très proche du Hardcore. Cependant, il dévie assez souvent de ce genre, avec des titres punk comme « Streets » ou « Warmness on the Soul, » une ballade jouée au piano. Pour finir, une chanson comme « Shattered by Broken Dreams », plus mélodieuse, aurait eu sa place sur Waking The Fallen35. Sur Waking the Fallen, le groupe propose un Metalcore plus fluide, plus travaillé et plus mélodieux tout en conservant l’agressivité et la puissance du premier opus. Les passages de guitare harmonisés, usage récurrent du metalcore se multiplient si bien qu’on retrouve l’usage de ce procédé tout au long de l’album. Celui-ci est plus mûr et offre des compositions plus complexes. Dans le DVD All Excess, le producteur Andrew Mudrock explique cette transition: « Quand j’ai rencontré le groupe après la sortie de Sounding the Seventh Trumpet, M. Shadows m’a dit ‘Cet album est tout en cris. Celui qu’on va faire maintenant sera partagé entre cris et chant. Je ne veux plus crier. Et celui qu’on fera après ne comportera que du chant.' » Sur City of Evil, le groupe abandonne le genre metalcore et développe un style très Hard Rock, une nouvelle fois, les compositions sont beaucoup plus travaillés et plus profondes que sur le précédent opus. Avenged Sevenfold, l’éponyme, regroupes plusieurs sous genres et styles différents sur une base mélangeant hard rock et heavy metal, principalement sur « Dear God« , qui adopte un style country en incluant de la pedal-steel guitar et « A Little Piece of Heaven », qui se rapproche des comédies musicales, en incluant des instruments à vent et un orchestre en lieu et place des guitares. Sur Nightmare, le groupe retrouve une agressivité plus approfondie que sur les 2 précédents albums, avec des titres violents tels que NightmareGod Hates Us, (qui aurait eu sa place sur Waking the Fallen) et Natural Born Killer. Mais ils ne laissent pas la mélodicité et la douceur pour autant, car les ballades telles que Buried AliveSo Far Away et Fiction démontrent la grande émotion dont est capable le groupe.

Deathbat

Le groupe utilise un logo appelé « Deathbat », (la Chauve-souris de la Mort, en français). Il a été créé par un ami du groupe, Micah Montague, comme on peut le voir sur le premier DVD du groupe, All Excess. La Deathbat apparait sur les pochettes de tous les albums du groupe, la plupart ont été créées par Cameron Rackam, un ami proche du groupe. Habituellement, la Deathbat est une simple tête de mort portée par des ailes de chauve-souris (Souding The Seventh Trumpet, Waking the Fallen, Avenged Sevenfold et un certain nombre de singles), la Deathbat est parfois illustrée comme étant un squelette complet avec des ailes de chauve-souris comme sur la pochette de City of Evil et de Nightmare.

Composition

Composition du groupe

Discographie

Albums Studio

EP

Album Live

Single

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s