Queens of the Stone Age


Queens of the Stone Age est un groupe de rock américain fondé en 1996 à Palm Desert, en Californie, après la dissolution du groupe Kyuss. Parfois classé stoner rock ou hard rock, Queens of the Stone Age est le groupe de Josh Homme, seul membre fondateur restant du groupe.

Sommaire

Biographie

Les débuts (1996-1999)

Après la séparation du groupe KyussJosh Homme décide de créer son propre groupe. Il s’entoure alors de Matt Cameron (ex-Soundgarden et Pearl Jam) à la batterie, Van Conner (ex-Screaming Trees) à la basse et John McBain de Monster Magnet à la guitare.

Le groupe s’appelle alors Gamma Ray et réalise un premier EP sobrement intitulé Gamma Ray en janvier 1996. Homme doit alors changer le nom du groupe, puisqu’un groupe de power metal allemand utilisant déjà ce nom les menacent de les poursuivre en justice s’ils ne changent pas de nom. Josh Homme choisit alors le nom Queens of the Stone Age. Il aurait choisi ce nom suite à une blague lancée par Chris Goss lors d’un enregistrement studio avec Kyuss. Homme ajoute :

« Kings of the Stone Age aurait été trop macho, ils portent une armure, ont des haches et se battent. Les Reines de l’âge de pierre traînaient avec les copines des Rois de l’âge de Pierre quand ils sont partis se battre. C’est aussi un nom que Chris Goss nous a donné. Le rock devrait être suffisamment lourd pour les garçons et assez doux pour les filles.  »

— Josh Homme

En décembre de la même année, le groupe sort un split-album, Kyuss/Queens of the Stone Age, premier album sous le nom Queens of The Stone Age. Il contient trois titres enregistrés avant la séparation de Kyuss et trois nouvelles chansons enregistrées par QOTSA. Suite à la sortie de l’album, Homme se sépare de McBain et Cameron et engage Alfredo Hernández à la batterie. En 1998 sort le premier album studio du groupe, Queens of the Stone Age. Bien reçu par la critique, l’album est certifié disque de platine au Royaume-Uni avec près de 60000 copies vendues. Allmusic salue le nouveau genre de musique créé par Josh Homme et une créativité débordante, qui évite la comparaison avec son ancien groupe Kyuss1.

Bien que toutes les chansons soient écrites par Josh Homme et Alfredo Hernández, l’album contient plusieurs collaborations avec notamment Chris Goss qui ajoute une ligne de basse et fait les chœurs sur deux chansons. Enfin Dave Catching et Nick Oliveri, un ancien membre de Kyuss, apparaissent aussi sur l’album. Peu de temps après la sortie de Queens of the Stone AgeNick Oliveri et Dave Catching rejoignent le groupe à la basse et la guitare pour la tournée suivante.

Rated R (1999-2001)

En 2000 sort le second album du groupe intitulé Rated R. Écrit entièrement par Josh Homme et Nick Oliveri, l’album comporte une pléiade de collaborations. Encore une fois Chris Goss fait une apparition à la basse, au chœurs et au piano, Mark Lanegan du groupe Screaming Trees fait des chœurs, mais on retrouve aussi Barett Martin du même groupe à la batterie, Mike Johnson du groupe Dinosaur Jr, et enfin plusieurs membres du cercle proche de Josh Homme aux chœurs sur différentes chansons.

Contenant de nombreuses références à la drogue et à l’alcool tel que dans la chanson Feel Good Hit of the Summer le symbol Rated-R (ou classé X en français) du Motion Picture Association of America apparaît sur le côté de la pochette de l’album. Rated R marque la première collaboration de Mark Lanegan sur un album de Queens of The Stone Age, il participera ensuite à chaque album du groupe.

Pour de nombreux critiques, Rated R marque un net penchant vers le stoner rock, avec un son plus lent et plus travaillé2, et les riffs de Homme sont parfois comparés à ceux de Black Sabbath.

Rated R devient disque d’argent au Royaume-Uni et suite à ce succès le groupe joue à l’Ozzfest pour la première fois et part en tournée avec des groupes comme Smashing Pumpkins ou Foo Fighters. Enfin pour cette tournée le groupe accueille Mark Lanegan comme membre permanent au chant.

Songs for the Deaf (2001-2004)

Nick Oliveri au 2003 V Festival

Après la tournée suivant la sortie de Rated R, Homme et Oliveri entrent en studio pour enregistrer son successeur. Pour cet album Homme convainc son ami Dave Grohl (Foo Fighters, ex-Nirvana) de rejoindre le groupe et participer aux sessions de batterie pour Songs for the Deaf, ce qui marque ainsi son retour à la batterie depuis Nirvana. Tout comme l’album précédent, cet opus est réalisé avec la collaboration de nombreux invités, parmi lesquels le multi-instrumentaliste Alain Johannes, la claviériste Natasha SchneiderChris GossPaz Lenchantin (A Perfect Circle), ou encore Jeordie White (Marilyn Manson).

À sa sortie le 27 août 2002, Songs for the Deaf est largement reconnu par la critique comme le meilleur album des QOTSA à ce jour3, permettant au groupe de gagner son premier disque d’or aux États-UnisSongs for the Deaf est un album-concept, emmenant la personne qui écoute du Désert de Mojave à Los Angeles, en écoutant des bribes de stations de radio. Le magazine Entertainment Weekly écrit : « c’est le meilleur album de hard-rock de l’année »4Splendid ajoute : « Songs for the Deaf est un nouveau genre, aussi dur que le titane, semblable à une démolition. Ce n’est pas le heavy metal de votre père. C’est mieux. ».

Ainsi le nouvel album des QOTSA propulse le groupe vers le succès et se vend à plus d’un million de copies à travers le monde, MTV diffuse plusieurs fois par jours les singles No One Knows et Go With the Flow. Pour beaucoup d’observateurs, Songs for the Deaf est devenu un classique du rock en général, et le duo Homme/Oliveri est l’un des plus imaginatifs et productifs depuis longtemps5. Le succès de cet album est également attribué à la performance de Dave Grohl et à l’alchimie particulière qui liait les membres du groupe à cette époque.

La tournée en support de l’album voit l’arrivée de Troy Van Leeuwen (A Perfect Circle) à la guitare. Après plusieurs concerts avec le groupe, Dave Grohl choisit de laisser sa place àJoey Castillo pour rejoindre les Foo Fighters.

À la fin de l’année 2004, Josh Homme déclare à la BBC Radio 1 qu’Oliveri est viré du groupe, Homme étant convaincu qu’Oliveri battait sa femme. Celui-ci déclare alors : « Il y a quelques années j’ai parlé à Nick d’une rumeur que j’ai entendue. Je lui ai dit que si jamais c’était vrai je ne le connaissais plus »6.

Lullabies to Paralyze (2004-2006)

Le groupe en entier en concert au Wireless Festival, 2007

En 2005, Homme, avec Alain Johannes et les membres restants du groupe Van Leeuwen et Castillo, enregistre le quatrième album du groupe intitulé Lullabies to Paralyze, le titre étant tiré de la dernière phrase de la dernière chanson de l’album Songs for the Deaf.

Le nouvel album du groupe comporte moins de collaborations mais accueille Billy Gibbons du groupe ZZ TopBrody Dalle (The Distillers et femme de Homme) et Shirley Manson (chanteuse du groupe Garbage). Même si Mark Lanegan affirme ne plus vouloir jouer avec le groupe, il contribue tout de même sur l’album et reste avec Homme. Lullabies to Paralyze sort officiellement le 22 mars 2005 aux États-Unis et démarre en trombe avec une cinquième place au Billboard chart américain, le meilleur classement alors pour le groupe7.

Suite au succès de Songs for the Deaf, l’attente été très grande pour cet album, et la critique fut dans l’ensemble positive, considérant l’album comme le plus sombre de la discographie du groupe, tout en gardant ces riffs accrocheurs et ce son psychédélique si caractéristique de QOTSA, il en reste néanmoins selon la critique étrange, frais et excitant8. Cependant Josh Homme considère que Lullabies to Paralyze est le point le plus bas du groupe à ce jour9.

Era Vulgaris (2006-2008)

Le groupe rentre en studio en février 2007, et finit l’enregistrement en avril. Le nom de l’album, Era Vulgaris, est alors dévoilé. Alors que l’album Songs for the Deaf fut inspiré à Josh Homme durant un voyage dans le désert de la Californie du Sud, pour Era Vulgaris ce fut d’une ballade en voiture à travers Hollywood. Le titre de l’album signifie en latin Ère commune10.

Alors que plusieurs collaborations étaient annoncées, avec entre autres Julian Casablancas des StrokesBilly Gibbons de ZZ TopMark Lanegan et Trent Reznor de Nine Inch Nails, seulement celles de Casablancas et Lanegan furent retenues pour l’album, le chanteur des Strokes participant à la guitare et aux chœurs sur la chanson Sick, Sick, Sick et Lanegan chantant sur la chanson River in the Road. Pour l’enregistrement et le mixage de l’album, Homme s’entoure de Alain Johannes, alors que la production est assurée par Homme lui-même et Chris Goss. Enfin Troy Van Leeuwen et Joey Castillo participent eux aussi à l’écriture de l’album avec Homme.

À la sortie de l’album la critique décrit Era Vulgaris comme « Un nouveau genre rétro »11, « une fusion de punk rock, de blues et une touche de musique sudiste »12. Malgré tout plusieurs critiques surviennent, et notamment, selon The Guardian « il manque la touche de l’ancien bassiste Oliveri »13, et malgré le son très particulier le l’abum, la critique regrette parfois également le manque d’originalité du groupe et le manque de « chanson accrocheuse qu’on se rappelle immédiatement » d’après Entertainment Weekly14.

Era Vulgaris se vend à 223,000 copies aux États-Unis et 600,000 mondialement, cependant l’album tout comme son prédécesseur n’a jamais réussi à atteindre le record de vente de l’album Songs for the Deafvendu à 986,000 copies sur le seul territoire américain.

Pour la tournée de l’album le bassiste Michael Shuman et Dean Fertita remplacent Alain Johannes et Natasha Shneider dans le groupe.

Nouveaux projets (2008-présent)

Suite à la tournée suivant la sortie de l’album Era Vulgaris, chaque membre du groupe a rejoint ses groupes ou projets respectifs. Ainsi Joey Castillo joue avec les Eagles of Death Metal, groupe créé par Josh Homme et Jesse Hughes, Michael Shuman est bassiste avec le groupe Mini Mansions, Dean Fertita est guitariste des The Dead Weather, et enfin Van Leeuwen a créé le groupe Sweethead.

De son côté Josh Homme a enregistré un album de son side-project, intitulé Them Crooked Vultures, avec Dave Grohl des Foo Fighters et John Paul Jones, ancien bassiste de Led Zeppelin. Josh Homme a également produit 7 titres du troisième album des Arctic Monkeys appelé Humbug, sorti dans les bacs le 24 septembre 2009.

Style musical

Tout au long de sa carrière le groupe fut décrit comme hard rockrock alternatifart rockheavy metal et stoner rock. Josh Homme réfuta le terme de stoner rock pour définir le groupe et décrit le son du groupe comme du robot rock, se référant aux riffs de guitares répétitifs et très durs dans la structure des chansons. Homme décrit le premier album du groupe Queens of the Stone Age comme de la musique de conduite, angulaire et sec. Le magazine Rolling Stone note aussi : « une connexion entre le rock américain du début des années 70 intitulé Meat & Potatoes macho rock comme les groupes Blue Cheer et Grand Funk Railroad et la musique drone du rock allemand de la même époque ».

L’album suivant Rated R, contient une plus vaste variété d’instruments, plusieurs invités sur l’album et le chant est partagé entre Homme, Oliveri et Lanegan. Ainsi Josh Homme commente : « Notre premier album annonçait notre son. Celui-là ajoute en plus que nous sommes différents et bizarres ». Le groupe continue ensuite à expérimenter avec l’album Songs for the Deaf qui contient encore un trio de 3 chanteurs avec Homme, Oliveri et Lanegan, mais aussi plusieurs apparitions et collaborations.

Le quatrième album, Lullabies to Paralyze, est en comparaison avec les précédents albums du groupe beaucoup plus sombre, ce qui peut être attribué au départ de Nick Oliveri, avec des paroles inspirées des contes des frères Grimm, de contes folkloriques et de contes de fées. Le groupe n’utilise d’ailleurs pour cet album pratiquement que des guitares semi-acoustiques. Pour l’album Era Vulgaris, le groupe continue à faire évoluer leur son en s’orientant vers des tonalités plus dansantes et électroniques et marque le retour de Homme comme seul et unique chanteur sur l’album.

Historique des formations

Contributeurs récurrents

Musician Queens of the Stone Age (1998) Rated R (2000) Songs for the Deaf (2002) Lullabies to Paralyze (2005) Era Vulgaris (2007)
Alain Johannes Black x.svg Black x.svg Black x.svg
Brody Dalle Black x.svg Black x.svg
Chris Goss Black x.svg Black x.svg Black x.svg Black x.svg Black x.svg
Dave Catching Black x.svg Black x.svg Black x.svg Black x.svg
Gene Trautmann Black x.svg Black x.svg
Joey Castillo Black x.svg Black x.svg
Mark Lanegan Black x.svg Black x.svg Black x.svg Black x.svg
Mike Johnson Black x.svg Black x.svg
Nick Oliveri Black x.svg Black x.svg
Troy Van Leeuwen Black x.svg Black x.svg

Discographie

Albums

Année Album et détails Classement Certifications
USA
15
AUS
16
AUT
17
CAN
15
FIN
18
FRA
19
NZ
20
SUE
21
R-U
22
1998 Queens of the Stone Age

2000 Rated R

54
2002 Songs for the Deaf

17 7 19 11 32 13 18 4
2005 Lullabies to Paralyze

5 2 5 5 8 10 6 2 4
2007 Era Vulgaris

14 4 4 5 6 22 4 6 7
« — » non classé.

Singles

  • If Only (1999)
  • The Lost Art of Keeping a Secret (2000)
  • Feel Good Hit Of The Summer (2001)
  • No One Knows (2002)
  • Go With the Flow (2003)
  • First It Giveth (2003)
  • Little Sister (2005)
  • In My Head (2005)
  • Burn the Witch (2006)
  • Sick, Sick, Sick (2007)
  • Make It Wit Chu (2007)
  • 3s & 7s (2007)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s