Trust


Trust est un groupe de hard rock français originaire de l’Ile-de-France, créé en 1977 et célèbre au début des années 1980. Son style est affilié au hard rock et au heavy metal traditionnel (selon les chansons). Trust est le premier groupe français à avoir connu un succès international dans ce genre musical, jouant notamment avec Iron Maiden ou Anthrax.

Sommaire

Historique

Le groupe s’est formé autour du chanteur Bernard Bonvoisin (alias Bernie) et du guitariste Norbert Krief (alias Nono). Ils en sont les membres fondateurs et irremplaçables, alors que le groupe a plusieurs fois changé de composition. Les trois autres principaux musiciens sont David Jacob à la basse (depuis 1996) et Yves Brusco (alias Vivi) à la basse et à la guitare et Moho Shemlack à la guitare  ; Fred Guillemet jouera également de la basse avec le groupe, surtout lors des tournées. En revanche, près d’une dizaine de batteurs différents ont joué avec Trust, notamment Jean-Emile Hanela (alias « Jeannot ») lequel joue aujourd’hui dans le groupe de Blues/Rock « Alexx et les MoOonshiners », puis Nicko McBrain, qui a rejoint Iron Maiden en août 1983, ainsi que Clive Burr, qui arriva de Maiden la même année1.

Prends pas ton flingue / Paris By Night

Le premier 45-tours du groupe (Prends pas ton flingue/Paris By Night, adaptation d’une chanson d’AC/DC), enregistré dans le même studio où les Rolling Stones préparent leur album Some Girls, sort au mois de janvier 1978. Trust fait à cette occasion la connaissance du chanteur d’AC/DC Bon Scott et du guitariste des Rolling Stones Keith Richards. EMI a également sous contrat à la fois Trust et Téléphone, le label n’assure aucune promotion pour le disque, qui est un échec. Mais l’amitié entre AC/DC et le groupe permet à Trust de jouer en première partie des Australiens, devant des audiences importantes et de signer un nouveau contrat, avec CBS cette fois

Leur musique énergique est souvent engagée et rebelle, ce qui leur a valu beaucoup de censure sur les radios et dans quelques villes en France. Après avoir joué dans les clubs parisiens, Trust s’est fait connaître en se produisant en première partie de groupes plus célèbres, notamment AC/DC.
Bernard Bonvoisin était ami avec le chanteur d’AC/DC Bon Scott et, avant la mort de celui-ci, il traduisit quelques chansons en anglais. Ces traductions n’étaient que des brouillons pour se préparer à un futur travail plus ambitieux. Leur premier album L’Élite est déjà provocateur mélangeant des paroles balancées très rapidement avec quelques phrases à la Molière et une musique hard. Les titres qu’ils jouent encore aujourd’hui de cet album sont : Préfabriqués, Bosser 8 heures, Police-Milice et L’Élite.

Répression

Leur principal succès populaire est leur deuxième album Répression en 1980, contenant la chanson Antisocial, qui restera le titre emblème du groupe. Cet album contient notamment la chanson intitulée Le Mitard, très controversée car directement inspirée d’une œuvre de Jacques Mesrine. Il sera beaucoup reproché à Trust d’avoir fait une ode à celui qui était alors dépeint comme l’ennemi public n°1 en France. Au mois de février 1980, alors que Trust est de nouveau à Londres pour travailler sur un deuxième album, Bon Scott à ses côtés, œuvrant quant à lui sur l’adaptation en anglais des chansons du groupe, ce dernier décède à l’issue d’une nuit d’ivresse et cet album sera un hommage a Bon Scott qui a permis à Trust, grâce à son talent de parolier, de se faire un nom en Angleterre, au moins pendant leur tournée en première partie d’Iron Maiden en 1980. Devant le succès naissant du groupe. Manna accéde à la fonction de manager, et est remplacé par Yves « Vivi » Brusco.

Marche ou crève

Leur troisième album Marche ou crève possède trois grands titres toujours joués aujourd’hui : La Grande Illusion, Marche ou crève et Ton Dernier Acte. Cette dernière est une chanson rendant hommage à Bon Scott et parlant de sa carrière musicale, de sa famille. Cette chanson montre les inspirations blues du groupe. Aujourd’hui le groupe base presque la totalité de ses concerts sur les chansons de ces trois albums

Trust IV ou Idéal

Au mois de septembre 1983, après un enregistrement de six mois de studio, un nouvel album homonyme du groupe sort (également étiqueté Idéal ou Trust IV), produit par Andy Johns et qui intègre le batteur Clive Burr en échange de Nicko McBrain qui va intégrer Iron Maiden . Les deux groupes se sont ainsi échangé leur batteurs en l’espace de quelques mois. Une version anglaise de l’album sort intitulé Man’s Trap.

Rock’n’Roll

Au mois d’août 1984, le cinquième album, intitulé rock’n’roll, accueille un nouveau batteur, Farid Medjane. La tournée qui suit est celle des dissensions, pour des musiciens qui ne se croisent plus que sur scène. Le 31 juillet 1985, Trust annonce la séparation du groupe.

Séparation du groupe et tentative de reformation

Trust se sépare une première fois en 1985, et Nono devient guitariste de [[Johnny Hallyday], tandis que Bernie produit des albums en solo. Le groupe se reforme en 1988 et sort un album live, Paris by Night, se désagrège à nouveau et se reconstitue de 1996 à 2000, mais sans retrouver le succès des années 1980.
Les membres du groupe sont par ailleurs très actifs et mènent d’autres projets en parallèle, à l’exemple de Bernie Bonvoisin qui s’est lancé dans une carrière cinématographique. Il a trois films à son actif : Les Démons de Jésus (1997), Les Grandes bouches (1999) et Blanche (2002). Il a aussi fait une apparition dans La Haine, film de Mathieu Kassovitz de 1995, dans lequel il joue un rôle de policier et dans le film Hiver 54, l’abbé Pierre.

Le groupe se reforme à nouveau en 2006 lors d’un concert au festival des Terre-Neuvas le 8 juillet. Un DVD est sorti pour immortaliser l’événement. D’autre dates de concert sont prévues pour la fin de l’année 2006. Le 4 décembre 2007, Trust s’est produit sur la scène de l’Olympia pour fêter leur trente-ans de scènes (première le 4 décembre 1977 sur cette même scène). Un nouvel album, 13 à Table, est sorti le 6 septembre 2008. Il est suivi d’une tournée d’octobre à novembre 2008. Tournée qui reprend de mars à août 2009: le groupe s’est produit à Nice, dans le cadre du festival Les Enfants du rock2, le 10 juillet 2009 et le 13 août 2010 pour la première édition du nouveau festival Rire et Rock3 de Cognac.

Alors que Trust devait être une des têtes d’affiche de l’édition 2011 du festival Hellfest, le groupe annonça subitement, courant avril 2011, par l’intermédiaire d’un communiqué de presse de son manager, qu’il cessait sur-le-champ de donner des concerts pour une durée indéfinie.

Membres

Membres actuels

Anciens membres

  • Mohamed « Moho » Shemlek : guitare (1981 – 1983)
  • Raymond Manna : basse (1977-1980), quitte le groupe après le premier album puis devient manager de Warning
  • Hervé Koster : batterie (1997 – 2000)
  • David Jacob : basse (1996 – 2000)
  • Nirox John : batterie (1996)
  • Fredéric Guillemet : basse (1988), ancien bassiste de Warning
  • Thierry Dutru : batterie (1984)
  • Clive Burr : batterie (1983)
  • Nicko McBrain : batterie (1981 – 1982)
  • Kévin Morris : batterie (1980)
  • Jean-Emile Hanela : batterie (1977 – 1979)
  • Omar Ben El Mabrouk : batterie (1977)
  • Kamel B. : batterie (1977)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s