Annihilator


Annihilator est un groupe de Heavy Metal et de thrash metal canadien formé en 1984 par son leader et seul membre permanent Jeff Waters.

Sommaire

Biographie

Créé en 1984, le groupe ne décroche son premier contrat avec la maison de disques Roadrunner qu’en 1989, après un premier disque auto-produit en 1986, intitulé « Phantasmagoria », passé inaperçu et aujourd’hui introuvable.

Le premier véritable album « Alice in Hell » sort en 1989. Sa qualité musicale lui permet de rencontrer immédiatement un succès très important. Les guitaristes savent apprécier les talents de virtuose de Jeff Waters, à travers des morceaux comme le très bon acoustique d’introduction « Crystal Ann » ou sur les parties ultra-rapides de « W.T.Y.D. » ou « Burns Like a Buzzsaw Blade ». Il est actuellement toujours considéré comme l’un des disques majeurs du thrash metal[Par qui ?] par l’ensemble de la critique spécialisée et aussi par ses pairs et certains considèrent Annihilator comme le groupe de ce seul album.

Le chanteur Randy Rampage et le guitariste Anthony Greenham ont disparu lors de la sortie de l’album « Never, Neverland » l’année suivante, remplacés par Coburn Pharr et Dave Scott Davis. Ces changements de personnel seront par la suite incessants tout au long de la carrière du groupe. Ce second disquesuit musicalement la voie tracée par son prédécesseur[non neutre]. Cependant, il se vendit bien[réf. nécessaire].

Le troisième album « Set The World On Fire », sorti en 1993, ralentit le tempo et est résolument très commercial[réf. nécessaire]. Des morceaux comme latrès calibrée FM[Quoi ?] ballade « Phoenix Rising » s’avèrent déconcertants pour les fans[réf. nécessaire] et ne permettront pourtant pas de conquérir un public plus large. Cette stratégie s’avère fatale au groupe qui par la suite ne parviendra plus à retrouver le même niveau de popularité[réf. nécessaire].

Conscient de cette erreur[réf. nécessaire]Jeff Waters s’en retourne à ses vieilles amours et sort 2 albums de heavy/thrash metal, jugés corrects mais sans génie[Par qui ?] « King Of The Kill » (1994) et « Refresh The Demon » (1996). Le succès ne suit pas[réf. nécessaire] aux États-Unis alors en pleine vague grunge où ce style de musique n’a plus la cote, et est tout juste correct en Europe[réf. nécessaire].

En proie à de perpétuels problèmes avec son personnel, Jeff Waters décide de tout faire tout seul sur l’album « Remains » sorti en 1997. Musicalement, le disque paraît très influencé par l’indus avec de nombreuxsamplers et des percussions jouées par ordinateur. Il ne fait pas l’unanimité[réf. nécessaire] et là encore le succès reste modeste[réf. nécessaire].

Jeff Waters décide de frapper un grand coup en réunissant en partie les musiciens présents sur « Alice in Hell » pour l’album suivant « Criteria For a Black Widow », qui est censé reprendre les choses là où son cultissime[Quoi ?] premier album les avait arrêtées : mêmes thèmes, mêmes riffs de guitares ultra-rapides.

A partir de cette période, Annihilator livre à un rythme régulier des albums remportant un succès important auxquels il ne manque simplement qu’une petite touche de génie[non neutre] que le public serait en droit d’attendre de la part d’un musicien exceptionnel[non neutre].

Sur « Carnival Diablos » (2001) et « Waking The Fury » (2002), on retrouve comme chanteur Joe Comeau, auparavant guitariste des new-yorkais d’Overkill.

Le groupe a sorti « All For You », jugé très bon[Par qui ?] en 2004. En 2005, sort « Schizo Deluxe », jugé excellent[Par qui ?], un album thrashy et puissant[Quoi ?] dans la lignée « All for you ». Le line-up a encore changé, seul Dave Padden et Jeff Waters sont encore présents. En 2006, sort le dvd « Ten Years in Hell », faisant la rétrospective de la carrière d’Annihilator de « Alison Hell » à « Criteria of a Black Widow ». Le 16 avril 2007, sort « Metal », le nouvel opus du groupe avec toujours Dave Padden au chant, le retour de Mike Mangini à la batterie et Jeff Waters à la basse et guitare comme à son habitude.

La sortie du treizième album du groupe, sobrement intitulé Annihilator, est prévu pour le 17 mai. De plus le groupe participera à l’édition 2010 du Hellfest.

Des débuts du groupe jusqu’aujourd’hui, les divers musiciens qui se sont succédé ont plutôt été considérés[Par qui ?] comme des invités intervenant sur le projet personnel de Jeff Waters que comme des membres à part entière d’Annihilator.

En septembre 2010, Earache, le label d’Annihilator offre aux fans un téléchargement gratuit et légal d’un best of de 14 morceaux intitulé « Total Annihilation ».Ce dernier est accessible depuis http://l.wbx.me/l/?instId=3f4c178f-cc52-428d-bc6a-98b50e7098fe&token=0d9df24b4cc1c54a0b343c014f7ec4ba12c3804f0000012b330a7aa0&u=http%3A%2F%2Fearachenews.blogspot.com%2F2010%2F09%2Fannihilator-free-compilation-album.html.

Membres du groupe

Actuels

Session

  • Dave Sheldon – live bass
  • Ryan Ahoff – live drums

Anciens membres

Chant
  • John Bates – (1984–1985)
  • Dennis Dubeau – (1987–1989)
  • Randy Rampage – (1989, 1999–2000)
  • Coburn Pharr – (1990–1991, 1992)
  • Aaron Randall – (1992–1994)
  • Joe Comeau – (2000–2003)
Basse
  • Dave Scott – (1984–1985)
  • Wayne Darley – (1989–1993)
  • Dave Davis – (1993), [guitar (1990–1991, 1993–1996, 1999-2001)]
  • Cam Dixon – (1994–1995)
  • Lou Budjoso – (1996)
  • Russell Bergquist – (1999–2003, 2005–2007)
  • Sandor de Bretan – (2004–2005)
Batterie
  • Paul Malek – (1984–1985, 1986)
  • Richard Death – (1985)
  • Ray Hartmann – (1987–1992, 1999–2001)
  • Mike Mangini – (1993, 2004–2005, 2007)
  • Randy Black – (1993–1996, 2002–2003)
  • Dave Machander – (1996)
  • Rob Falzano – (2004–2005, 2005–2007)
  • Tony Chappelle – (2005)
  • Alex Landenburg (2007-2008)
Guitare
  • Anthony Greenham – (1989)
  • Neil Goldberg – (1992–1993)
  • Curran Murphy – (2002–2005)
  • Dave Davis – (1989-1991, 1993-2001)

Discographie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s