Phoenix


Phoenix est un groupe d’Indie pop français originaire de Versailles.

Les trois membres fondateurs du groupe, Christian Mazzalai, Deck D’Arcy et Thomas Mars, sont originaires du Chesnay à côté de Versailles, et se rencontrent au lycée Hoche. Ayant une attirance commune pour la musique, ils commencent à jouer ensemble à l’âge de 12/13 ans. Ils sont rejoints par Branco, le frère de Christian, qui vient de quitter le groupe Darlin’ qu’il avait créé avec Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, créant de leur côté Daft Punk en 1993. Mais avant de considérer les quatre garçons versaillais comme des amoureux de la musique, il faut souligner l’amitié forte qui les rassemble, et leur permet de perdurer.

La musique de Phoenix est difficile à définir tant ses influences sont riches et variées : soft rock, hip-hop, musiques classiques, électroniques… Mais l’interprétation reste rock. Elle est caractérisée par des rythmiques très compressées (technique visant à en diminuer la dynamique), un style globalement léger mais toujours sophistiqué. Métaphoriquement, le groupe aime bien rappeler que leurs chansons sont faites pour être écoutées dans la voiture, défilant sous les tunnels, la nuit (le tunnel parisien de Saint-Cloud les a notamment beaucoup inspiré pour Love like a sunset lors de Wolfgang Amadeus Phoenix).

Ils sont ainsi les précurseurs de la french touch avec leurs amis de chez Daft Punk, Air, ou encore Sebastien Tellier, et permettent d’ouvrir la voie à d’autres français comme Justice.

Par une nécessité commerciale les textes sont chantés en anglais, et donc se rapprochent davantage de la scène pop-rock anglo-saxonne que de la française. Phoenix connaît d’ailleurs une reconnaissance encore plus importante aux États-Unis, Amérique du Sud, Japon, Royaume-Uni, Allemagne et dans les pays scandinaves et particulièrement en Suède où l’album It’s never been like that a été un triomphe. Phoenix connaît un succès tardif en France, puisque ce n’est qu’à partir de leur dernier album Wolfgang Amadeus Phoenix qu’ils réussiront à faire salle pleine, et ravir la critique. Parmi leurs différentes dates, et notamment sur leur première date de retour en France (après un retour en octobre 2010) le 20 mars 2010 au Dock des Suds à Marseille, ils clament qu’il y a quelques années ils avaient à peine 40 spectateurs à ce même endroit. Le groupe reste pour autant gêné et timide face à ce succès, revendiquant leur amour pour la musique et non à la médiatisation. Ce franc succès, ils le partagent avec de plus jeunes groupes lors de leur 1re partie, comme Passion Pit, Penelope ou Two Door Cinema Club.

Le 20 octobre 2010, ils sont devenus le premier groupe français à se produire au Madison Square Garden de New York, devant 20 000 personnes (le groupe de musique électronique français Justice (groupe) ayant déjà joué en 2008 au WaMu Theater, salle de 5 600 personnes à l’intérieur du MSG). Le duo Daft Punk fit une apparition surprise lors du rappel pour accompagner le groupe sur plusieurs titres.

Aux dernières informations, le groupe français prendra une pause – après leur tournée mondiale – et commencera à travailler sur son prochain album.

Sommaire

Membres

  • Thomas Hedlund est le batteur actuel du groupe. Il a été rencontré lors d’une tournée en Suède en 2003 alors que The Deportees, son groupe de l’époque, faisait la 1re partie de Phoenix. Il faut souligner que son arrivée fut bénéfique pour Phoenix. En effet, son talent de batteur a fait prendre une ampleur considérable au quatuor versaillais. Sa prestance et son énergie furent également remarquables lors de la tournée réalisée avec des groupe tels que Cult of Luna, The perishers, ou Khoma.
  • Rob accompagne régulièrement Phoenix en tournée en tant que clavieriste. Le succès fut particulièrement au rendez-vous grâce à son exotisme lors de l’interprétation de Love like a sunset.

Histoire de Phoenix

Les débuts

Le groupe est officiellement fondé en 1995 et prend le nom de Phoenix en 1997 par rapport à l’acteur mythique River Phoenix. Cette même année, ils sortent un 45 tours autoproduit sur leur label Ghettoblaster : Party Time/City Lights. C’est un tirage limité destiné à démarcher les maisons de disques. Cela leur permet de signer avec le label Source, de Virgin. Leur premier single « officiel », Heatwave, sort en 1999. Il est composé de trois titres de musique électronique, on est alors en pleine French Touch.

United[modifier]

Leur premier album, United, sort en mai 2000, mélange de rock, soul, funk et de musique électronique. If I ever feel better rencontre un franc succès outre-manche et permet au groupe de se faire connaître du grand public. Avant même sa sortie, les titres du CD sont diffusés avec succès sur des platines anglaises, américaines et européennes. Mais la France ne ménage pas les critiques : « musique californienne », « gosses de riches », « disque d’agrément » ou « pop d’ameublement » selon le quotidien Libération en juin 2000. Cependant hors de l’hexagone, le groupe tourne partout dans le monde et devient l’un des tenants de la branche rock de la French Touch. Sofia Coppola leur empruntera un titre pour la bande originale de son film Lost in Translation (Too Young) et les frères Farrelly pour XXL (Extra Large) (Too Young, Summer Days).

Titres de l’album
  1. School’s Rules
  2. Too Young
  3. Honeymoon
  4. If I Ever Feel Better
  5. Party Time
  6. On Fire
  7. Embuscade
  8. Summer Days
  9. Funky Squaredance
  10. Definitive Breaks
  11. Too Young [Zoot Woman Remix]

Alphabetical

Quatre ans s’écoulent avant la sortie d’un second album: Alphabetical en mars 2004. Celui-là est imprégné de l’influence du R’n’B (l’intro de leur chanson Victim of the crime serait inspirée de celle de Still D.R.E. de Dr Dre).

Titres de l’album
  1. Everything Is Everything
  2. Run Run Run
  3. I’m an Actor
  4. Love for Granted
  5. Victim of the Crime
  6. (You Can’t Blame It On) Anybody
  7. Congratulations
  8. If It’s Not With You
  9. Holdin’ on Together
  10. Alphabetical
  11. Diary of Alphabetical

Phoenix LIVE! Thirty Days Ago

Alphabetical est suivi par un album concert live Live! Thirty Days Ago, enregistré à la fin de septembre 2004 lors de leur performance au Danemark (no 1/2/3/5), en Suède (no 8), Finlande (no 4), et Norvège (no 6/7/9/10).

Titres de l’album
  1. Run Run Run
  2. Victim of the Crime
  3. Too Young
  4. I’m an Actor
  5. Alphabetical
  6. Funky Squaredance
  7. (You Can’t Blame It On) Anybody
  8. Everything Is Everything
  9. If I Ever Feel Better
  10. Love for Granted

It’s Never Been Like That

En mai 2006, la sortie de l’album It’s Never Been Like That, plus rock que le précédent, marque un retour aux sources du groupe. Enregistré et produit par le groupe à Berlin, il rencontre un moindre succès en France, mais un certain écho médiatique. Pour promouvoir cet album, Phoenix entame une longue tournée en Europe et aux États-Unis.

Titres de l’album
  1. Napoleon Says
  2. Consolation Prizes
  3. Rally
  4. Long Distance Call
  5. One Time Too Many
  6. Lost and Found
  7. Courtesy Laughs
  8. North
  9. Sometimes in the Fall
  10. Second to None

Kitsuné Tabloïd by Phoenix

Cette compilation sortie pile deux mois avant la sortie de Wolfgang Amadeus Phoenix, tant attendu, Kitsuné a donné carte blanche aux garçons de Phoenix pour livrer une nouvelle édition de Kitsune Tabloïd.

Titres de l’album
  1. Kiss – Love Theme From Kiss
  2. Dirty Projectors – Rise Above
  3. The Red Crayola – Victory Garden
  4. The Impressions – I’ve Been Trying
  5. Chris Bell – I Am The Cosmos
  6. Roxy Music – Pyjamarama
  7. The 13th Floor Elevators – I Had To Tell You
  8. Elvis Costello & The Attractions – Shipbuilding
  9. D’Angelo – Send It On
  10. Tangerine Dream – Love On A Real Train
  11. Urge Overkill – Stull (Part 1)
  12. Lô Borges – Aos Barões
  13. Iggy Pop & James Williamson – Master Charge
  14. Dennis Wilson – Lady (Falling in Love)
  15. Irma Thomas – It’s Raining
  16. Ritchie Valens – In A Turkish Town
  17. Dusty Springfield – I Think It’s Gonna Rain Today
  18. Lou Reed – Street Hassle

Wolfgang Amadeus Phoenix

C’est avec la fraîcheur des petits matins new-yorkais que le quatuor a capté son inspiration pour élaborer la base des titres à venir, avant de s’envoler pour Paris, rue des martyrs, où ils achèveront l’album. Ce nouvel album de Phoenix intitulé Wolfgang Amadeus Phoenix est sorti le 25 mai 2009 sur leur nouveau label Loyauté, après avoir été remercié de la maison de disques EMI. Il a été en partie produit et mixé par Philippe Zdar Cerboneschi du groupe Cassius, qui a commencé par leur prêter amicalement son studio d’enregistrement, pour ensuite leur apporter de nombreux conseils, arranger, et soutenir avec dévotion le morceau Fences. 1901, un premier extrait de l’album, est offert en téléchargement gratuit sur le site du groupe le 23 février 2009 et devient instantanément le morceau le plus blogué du monde cette même semaine selon les rapports du site Elbows[réf. nécessaire] où le groupe prend la première place du top artistes. Ce morceau avec Lisztomania avait été donné pour permettre au fan de visualiser le ton principal de l’album. Cette stratégie de merchandising a été autorisé par leur maison de disques Loyauté (ce qui n’aurait sûrement pas été le cas avec EMI).

Titres de l’album
  1. Lisztomania
  2. 1901
  3. Fences
  4. Love Like a Sunset Part I
  5. Love Like a Sunset Part II
  6. Lasso
  7. Rome
  8. Countdown
  9. Girlfriend
  10. Armistice

En pleine promotion de leur nouvel album, le groupe Phoenix est reçu comme invité musical par Seth Rogen dans l’émission du 4 avril 2009 du Saturday Night Live de NBC1. Ils jouent Lisztomania, 1901 et Too Young (générique de fin). C’est la première fois dans l’histoire de cette émission mythique qu’un groupe invité est français. Lisztomania résonna une fois de plus sur le plateau de Jimmy Kimmel, fin juin de l’année 2009. Le 10 octobre 2009, le groupe est de nouveau invité à la télévision américaine dans l’émission The Late Late Show with Craig Ferguson de CBS. Ils y jouent Girlfriend. Partie remise le 15 septembre 2009 avec leur morceau 1901 devant le public de l’émission TV de Conan O’Brien, The Tonight Show sur NBC. Ils sont également les invités musicaux du mythique Late Show with David Letterman où ils interprètent 1901. C’est le 25 septembre, qu’ils prirent d’assaut avec leur tube le show de Jimmy Fallon. Le 20 avril 2010, ils participèrent au Tonight Show de Jay Leno à la NBC. Ils reçoivent un Grammy Award pour le meilleur album indépendant de l’année où ils étaient notamment en concurrence avec Death Cab for cutie.

Discographie

Deck D’Arcy

Albums

Année Album Position
Drapeau de la France Drapeau de la Suisse Drapeau de la Norvège Drapeau de la Suède Drapeau des États-Unis Drapeau de l'Allemagne
2000 United 90 37
2004 Alphabetical 41 4 11 68
2005 Live! Thirty Days Ago
2006 It’s Never Been Like That 34 66 14 18 41
2009 Wolfgang Amadeus Phoenix 142 233 394 345 376 18.

Singles

Date de sortie Titre Position Album
Drapeau de la France
7
Drapeau de la Suisse
8
Drapeau de l'Italie
9
Drapeau des Pays-Bas
10
Drapeau du Royaume-Uni
Drapeau des États-UnisModern Rock
11
Wallonie
12
1999 ? Party Time United
2 aout Heatwave
2000 22 mai Too Young 97 148 United
2001 22 janvier If I Ever Feel Better 12 23 4 67 65 8
2004 22 mars Everything Is Everything 91 74 Alphabetical
19 avril Run Run Run 66
2006 8 mai Long Distance Call It’s Never Been Like That
11 septembre Consolation Prizes
2009 23 février 1901 1 Wolfgang Amadeus Phoenix
7 juillet Lisztomania 18

Bandes originales

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s